Concert  » Refaire mourir Didon par les vers de Virgile »

Vendredi 7 octobre à Paris

Dimanche 9 octobre à Metz

Ce concert trouve son origine dans un texte de Ronsard qui décrit une soirée qu’il passa chez Charles de Lorraine à la fin de l’année 1558. À partir d’une œuvre d’Arcadelt sur la mort de Didon mentionnée par le poète, nous proposons une interprétation de cette soirée. Des œuvres légères alternent ainsi avec des pièces profondes et tragiques sur quelques uns des plus grands mythes de l’antiquité qui vous sont également contés.

Les différents personnages présents lors de cette soirée apparaissent : Charles de Lorraine, l’un des plus grands mécènes de son temps, Pierre de Ronsard, et les compositeurs Cléreau, Arcadelt et les Ferrabosco. Jacques Arcadelt est alors l’un des compositeurs les plus importants d’Europe. Toute la verve populaire de la frottolla italienne se fait jour dans ses œuvres sur des textes anciens d’Horace. Dans un goût plus français, la profondeur de son inspiration sur Virgile (La mort de Didon) ou son chef d’oeuvre sur Mellin de Saint Gelais (Vénus et Adonis) sont parmi les plus grandes merveilles musicales du XVIe siècle.

Une magnifique équipe vous fait découvrir l’inspiration antiquisante, mais aussi la volonté de la France d’Henri II de se montrer comme la nouvelle Rome et la place de la famille de Lorraine dans ce nouvel empire.

Ce programme sera enregistré début novembre.

Barbara Kusa : Soprano
Brian Cummings : Contre-ténor
Antoine Jomin : Ténor
Jacques Bona : Basse
Céline Ferru : Luth
Julia Griffin, Federico Yacubsohn,
Damien Lecerf : Violes de gambe
Raffaelle Rinaudeau : Harpe Renaissance
Benoît Damant : récit et direction
Tarifs 14 euros/ 9 euros (demandeurs d’emploi)/ 5 euros (étudiants)

Le tarif de 9 euros est accordé aux amis facebook sous condition de réservation préalable par fb ou mail :
contact@ensemble-entheos.com

Plus d’infos sur le site de l’ensemble Entheos.