Alba Novella
Consort de flûtes à bec

« A la cour du prince de Galles » : Coprario, Ferrabosco, Tomkins

Dimanche 18 mars à 17h00

Cave du 38 Riv’

38 rue de Rivoli 75004 Paris – 01 48 87 56 30 – www.38riv.com

Thomas Deprez (flûte à bec)
Gayané Doneyan (flûte à bec)
Clémence Grégoire (flûte à bec)
Laura Pok (flûte à bec)

L’ensemble est né de la réunion de quatre musiciens du Conservatoire Royal de Bruxelles se passionnant pour les flûtes à bec de la Renaissance et la musique de cette époque.

Tous anciens élèves de la classe de Frédéric de Roos, directeur du Conservatoire et professeur de flûte à bec, leur envie est de faire partager à un large public les musiques polyphoniques allant de 1500 à 1650, sur des copies d’instruments anciens, afin de perpétuer un répertoire peu exécuté dans notre monde occidental.

Les instruments utilisés sont de la facture d’Adriana Breuking, un des plus célèbres facteurs de flûtes à bec pour la Renaissance. Il s’agit d’un consort Bassano accordé en quintes à 462 Hz.

Lauréats du deuxième prix au Concours international d’ensemble de flûtes à bec Dolmestsch – Le Mans (France), chacun des membres se produit régulièrement en concert dans divers ensembles de musique de chambre, et aime se retrouver dans cette formation plus réduite afin de jouer un répertoire plus intimiste, mais plus proche de l’expression de la flûte à bec en général.

Les consorts, ensembles d’instruments de même famille, occupaient une place importante dans la vie musicale à la Renaissance, surtout dans la sphère privée où cette formation marque le début de l’expansion de la pratique de la musique bourgeoise, alors qu’elle était réservée auparavant aux classes nobles.